fbpx

Indemnisation des victimes de crise en Côte d’Ivoire : Kanté Lassina fait l’état des lieux

En prélude à sa rencontre de travail du samedi 8 juin 2019, à Port-Bouët avec plusieurs victimes de la crise postélectorale  de la commune, Kanté Lassina, PCA de la Confédération des organisations des victimes de la crise ivoirienne (COVICI) a échangé avec la presse.

« L’assistance aux victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire provient de deux sources : d’une part, celle du chef de l’Etat Ivoirien et d’autre part, le Fonds au profit des victimes. (...). Tout a commencé le 04 Août 2015, lorsque le Chef de l’État a offert une enveloppe de 10 milliards de FCFA pour soulager les victimes. Cette phase a été appelée phase pilote du processus d’indemnisation et concernait 4500 personnes dont 3500 ayant droit des personnes décédées et 1000 victimes de blessures graves. Cette phase a pris fin le 30 octobre 2017 avec le lancement de la grande phase d’indemnisations de victimes. Un bilan de cette phase pilote serait disponible, selon le ministère en charge de la question», a-t-il révélé.

Le conférencier a ensuite exprimé des inquiétudes : « En 2012, plus d’une cinquantaine de corps exhumés dans le cadre des enquêtes de la cellule spéciale d’enquête à Duékoué, Bloléquin, Guiglo, Toulepleu, Bangolo n’ont pas encore été retournés à leurs familles pour permettre d’offrir à leurs parents décédés une sépulture et faire leur deuil. La C.O.VI.C.I lors d’une rencontre bilatérale avec le bureau du procureur en Février 2018, avait reçu l’information que tout était prêt pour que les familles reçoivent les corps de leurs parents. Jusqu’à ce jour, malheureusement rien n’est fait et aucune communication officielle n’est faite autour de cette question ».

Il a ajouté : « Le Président Alassane OUATTARA a reçu des mains de Monseigneur Siméon AHOUANA, le Rapport final de la Commission Nationale pour la Réconciliation et l’Indemnisation des Victimes (CONARIV), ainsi que le fichier consolidé des victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire.  Depuis lors, le rapport de la CONARIV et la liste des victimes validées remise au Chef de l’Etat n’ont pas encore été publiés. Il en est de même pour le rapport de la phase pilote d’indemnisation. Pourtant, la publication de ces documents traduirait non seulement la transparence de l’opération d’assistance en cours, mais donnerait assurément un coup d’accélérateur au processus de réconciliation l, car l’information est un premier pas vers la réparation des victimes et cette réparation constitue un facteur important de la réconciliation dans un contexte post-conflit ».

Kanté Lassina a fait des recommandations à Alassane Ouattara : « La COVICI prie le Chef de l’Etat pour que les corps de victimes exhumés dans les localités citées plus haut et transférés à Abidjan pour nécessité d’enquête, soient restitués à leurs familles afin qu’elles fassent leurs deuils et qu’elles puissent les enterrer dignement. Qu’un cadre légal soit élaboré et fonctionnel pour donner un statut officiel et légal aux victimes et encadrer le processus de réparation. Que les rapports de la phase pilote et de la CONARIV soient rendus publics. Que la liste consolidée des victimes élaborées par la CONARIV soit exploitée de sorte à ce que les victimes sachent leur présence ou non sur cette liste. Qu’un contentieux soit ouvert pour les dossiers rejetés en vue de leur prise en compte dans le processus d’indemnisation. Que des mesures soient prises afin que les actes de décès soient gratuits pour les ayant droits de personnes décédées… ».



Claude Dassé

A propos de l'auteur

Dasse Claude

E-mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Site d'actualité et d'informations en continu sur l'Afrique francophone‎ et le monde.

 

Vos informations également disponibles dans votre magazine en version Pdf sur le site, et en kiosque en France, Belgique et plusieurs pays d'Afrique francophone.

Derniers articles

Les plus populaires

Newsletter

Soyez au courant de toutes les news, inscrivez-vous à notre Newsletter!